Les conseils de lecture d’Infirmiers.com : décembre 2020

0
9


    Précédent
    Suivant

En ce mois de décembre qui s’achève, nos lectures nous plongent une fois encore au coeur du soin sous toutes ses formes. Des ouvrages qui nous parlent notamment des émotions, des émotions mobilisées pour soigner l’autre, pour l’accompagner parfois “jusqu’au bout de la vie”, et ce dans les conditions imposées par l’humanité qui habite les soins mais aussi les soignants qui les dispensent. Bonne lecture et sachez prendre soin de vous !

Pratiques soignantes en fin de vie

Pratiques soignantes en fin de vieL’accompagnement de la fin de la vie est une pratique complexe, qui sollicite les professionnels autant sur le plan technique que sur le plan humain. Des situations génèrent de l’embarras et suscitent des interrogations, que ce soit sur le moment ou après coup. Par ailleurs, les débats publics demeurent vifs entre les tenants d’une mort maîtrisée par un patient autonome et ceux prônant une mort naturelle, avec la meilleure qualité de vie possible jusqu’au bout. Dans ce contexte marqué par l’incertitude et des enjeux éthiques forts, comment aider les acteurs de l’accompagnement à se déterminer ? L’auteur, infirmière et formatrice dans le champ des soins palliatifs comme en éthique, vise à soutenir les soignants grâce à des réflexions théoriques, des recommandations de bonnes pratiques en fin de vie, en tenant compte de la force des représentations. Les enjeux éthiques sont abordés sous l’angle du souci de l’autre comme du souci de soi. Il s’agit en effet de tenter de répondre au désir de la personne soignée et à ce qu’elle a envie de vivre, mais aussi de se confronter à ses propres émotions intenses.

Un ouvrage qui invite le lecteur à s’interroger sur l’attitude qu’il aurait pu adopter dans un contexte similaire, à se pencher sur ses ressentis et à analyser la portée de ses actions face à des personnes toujours singulières.

Pratiques soignantes en fin de vie. Situations cliniques et questions éthiques, Nicole Croyère, Seli Arslan, août 2020, 22 euros.

Les compétences infirmières en santé au travail

Les compétences infirmières en santé au travailCet ouvrage se veut un point d’étape dans la définition de la spécificité de ce métier. Sur quelles ressources l’infirmier s’appuie-t-il ? Comment s’approprie-t-il la formation propre à la santé au travail ? Quelles compétences sont à l’oeuvre ? Pour cette démonstration, des retours du terrain illustrent la démarche clinique infirmière adaptée à la santé au travail. Aujourd’hui, l’IDE en santé au travail est en première ligne pour assurer un rôle d’alerte précoce et de veille sanitaire. L’évolution du métier d’infirmier(e) de santé au travail porte sur la création de nombreux postes en services interentreprises, sur l’étendue des rôles et missions de ces professionnels de santé et sur le développement de la pluridisciplinarité en santé au travail. Les formations proposées sont très diverses, tant par leur durée que par leur contenu. Les IDE en santé au travail développent et incorporent des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire afin de dévoiler le lien entre la personne, le travail et la santé.

L’évolution du métier d’infirmier(e) de santé au travail porte sur la création de nombreux postes en services interentreprises, sur l’étendue des rôles et missions de ces professionnels de santé et sur le développement de la pluridisciplinarité en santé au travail.

Les compétences infirmières en santé au travail, sous la direction de Marie-Christine Cabrera Limane, Editions Docis, septembre 2020, 15.90 euros.

L’adieu interdit

L’adieu interditLes seniors sont au coeur de la crise que nous connaissons du Covid-19 : 71% des décès directement issus du virus Covid-19 sont des personnes âgées de 75 ans et plus. Les protéger est un objectif politique majeur. Mais si, voulant les protéger, nous les asphyxiions ? Marie de Hennezel, dans une dénonciation forte dans Le Monde du 4 mai 2020 : Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines. Cet ouvrage, L’Adieu interdit développe cette dénonciation de la politique de confinement strict des âgés à l’heure du covid-19, leur interdisant embrassades avec leur enfants ou petits-enfants, mots d’adieu, présence de proches. L’accroissement du déni de mort de notre société, la remise en cause des acquis sur la dignité du mourir, la négation du besoin d’accompagnement du mourant dans ses derniers moments, sont les conséquences de cette politique.

Dans un texte fort, et doux, l’auteur nous rappelle la nécessité de méditer sur le sens de l’existence, et sur une vie où le devoir d’accompagnement de ceux qui vont mourir impose naturellement la présence et les mots d’adieu.

L’adieu interdit, Marie de Hennezel, Plon Editions, septembre 2020, 20 euros.

Engager ses émotions dans la relation d’aide

Engager ses émotions dans la relation d’aideÀ partir de l’analyse d’exemples de leur propre pratique et celle d’autres collègues assistants de service social, les auteures cherchent à démêler les paradoxes et contradictions des émotions qui accompagnent et guident leur action. Cette approche originale part des ressentis du professionnel. Ils constituent un véritable outil de compréhension et d’intervention. Qu’elles soient négatives ou positives, les émotions vécues dans la relation d’aide ne s’opposent pas à une pratique de travail social rigoureuse et éprouvée. Bien au contraire, elles donnent des clés pour faire émerger un changement aussi bien du côté du professionnel que de l’usager. Écrit par et pour des travailleurs sociaux, ce livre rappelle qu’il faut s’écouter soi-même pour mieux écouter les autres.

Les professionnels retrouveront dans ces récits le quotidien de leurs difficultés et de leur désarroi face aux évolutions des institutions sociales et de la législation. Plus encore, ils y puiseront les ressources pour lutter contre les obstacles posés à leur créativité et à leur engagement.

Engager ses émotions dans la relation d’aide, Alexandrine Laizeau, Catherine Galopin, Préface de Cristina De Robertis, Presses de l’EHESP, 20 euros.

L’infirmier au cœur des urgences

L’infirmier au cœur des urgencesL’infirmier au coeur des urgences est basé sur les recommandations récentes et sur la grille de tri FRENCH (French Emergency Nurse Classification in-Hospital), élaborée par la Société Française de Médecine d’Urgences (SFMU). Il propose une expertise infirmière unique des soins d’urgence, particulièrement adaptée aux infirmiers ou étudiants exerçant en structure d’urgences adultes et pédiatriques. Présenté sous la forme de fiches réflexes, ce livre permet d’accéder en un clin d’œil à l’ensemble des stratégies de soins utiles à la pratique quotidienne et à toutes les situations d’urgence graves rencontrées. Résolument pragmatiques, les 92 fiches en couleur présentent de façon structurée la polyvalence des actes infirmiers à toutes les étapes des parcours de soins dans une structure d’urgences adultes ou pédiatriques : les principes fondamentaux de l’accueil et du tri ; les stratégies de tri à partir des motifs de consultation les plus fréquents ; les conduites à tenir pour chaque pathologie, de l’évaluation au traitement ; plus de 40 fiches techniques infirmières largement illustrées. Rédigé par une équipe de professionnels de l’urgence (infirmiers et infirmières, enseignants paramédicaux et médecins urgentistes), ce livre s’appuie sur une approche evidence based nursing (EBN), garantissant l’utilisation des données probantes et offrant ainsi un contenu d’une qualité unique.

Le rôle de l’infirmier aux urgences est primordial : au-delà de l’accueil qui doit être rapide et efficace, la meilleure prise en charge possible doit être garantie à chaque patient, quel que soit son motif de consultation.

L’infirmier au cœur des urgences. Stratégies de tri et soins infirmiers aux urgences adultes et pédiatriques, Sous la direction de Nicolas Peschanski, coordination Steven Lagadec et Bruno Garrigue, Vuibert Editions, juin 2020, 20, 99  euros.

A lire aussi

  • Le burn out, une opportunité de transformation intérieure, Bénédicte Costedoat-Lamarque, L’Harmattan, octobre 2020, 20 euros.
  • 27 techniques d’animation pour promouvoir la santé, Alain Douiller et coll., Le Coudrier, novembre 2020, 29.50 euros.
  • Maladies chroniques et alimentation. Une révolution médicale ! Dr Jean Seignalet, Le Rocher poche, janvier 2021, 8.90 euros.
  • Mon ami hors du commun, Benoît Broyart, Benjamin Strickler, Hygée Editions,14.90 euros.
  • Des bouts de ficelles pour décrocher les étoiles. Petit recueil de textes à l’usage des belles âmes, Diane Grober-Traviesas, 20 euros.


Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Livres de la rédaction



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here