Stérilet (DIU) au cuivre : pour qui ? quels effets secondaires ?

0
26


Le stérilet au cuivre est une contraception de longue durée non hormonale. Est-elle faite pour vous ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Les réponses à vos questions sur le stérilet au cuivre avec le Dr Amina Yamgnane, gynécologue obstétricienne Cheffe de Service de la Maternité de l’Hôpital Américain.

SOMMAIRE :

Le stérilet appelé également DIU (dispositif intra-utérin) est un dispositif intra-utérin qui empêche l’implantation d’un œuf. Il existe deux types de stérilets : un au cuivre l’autre à la progestérone. Ils ont la forme d’un T (un bras vertical et un bras horizontal) ou d’une boule (pour un tout nouveau DIU) et mesurent environ 3 cm. “Le stérilet au cuivre doit être posé par un gynécologue, un médecin traitant ayant fait une formation supplémentaire ou par une sage-femme. Il a une durée de vie de 3 à 10 ans”, informe le Dr Amina Yamgnane.

Sur le même sujet

Contraception : 6 choses que vous ne saviez peut-être pas

Chez quelle femme peut-on poser un stérilet au cuivre ?

Contrairement à ce que l’on peut entendre ou lire parfois, les stérilets peuvent être posés chez des femmes n’ayant pas eu de grossesse. “Il y a différentes tailles de stérilet. Chez les femmes n’ayant jamais accouché, nous utilisons un stérilet de plus petite taille”, précise la gynécologue-obstétricienne. Les stérilets au cuivre sont particulièrement intéressants pour les femmes qui ne veulent pas de contraception hormonale. Cependant, si vous si vous avez des règles abondantes il vaut mieux vous faire poser un stérilet hormonal car le stérilet au cuivre peut aggraver des règles hémorragiques. “Celui-ci entraîne la fin des règles chez plus de 80% des femmes”, informe le Dr Yamgnane. Si vous ne voulez plus avoir de règles, le stérilet hormonal est un meilleur choix également.

Quelles sont les contre-indications à la pose d’un stérilet au cuivre ?

Il existe deux contre-indications à la pose d’un stérilet. Tout d’abord un antécédent de grossesse extra-utérine. “Le stérilet au cuivre augmente le risque de récidive de grossesse extra-utérine”, informe le Dr Yamgnane. Une malformation de l’utérus (hémi-utérus, utérus avec une cloison…) est une deuxième contre-indication à la pose d’un stérilet. “Le stérilet ne tient pas bien chez les femmes ayant une malformation de l’utérus et il peut avoir une grossesse dans l’autre corne alors que le stérilet est posé dans une des cornes de l’utérus”, explique la gynécologue-obstétricienne.

Comment se passe la pose ? Est-ce douloureux ? Des saignements ?

La pose d’un DIU se fait après certitude de l’absence d’infection, et se fait de préférence pendant les règles pour être sûr de ne pas poser un stérilet alors qu’il y a une grossesse en cours (cela entraînerait une fausse couche). Si la pose a lieu hors de la période de règle, un test de grossesse est effectué la veille de la pose du stérilet et le stérilet est posé si le test de grossesse est négatif. “La pose d’un stérilet peut être douloureuse surtout chez les femmes n’ayant jamais accouché, informe le Dr Yamgnane. C’est pourquoi je recommande la prise d’un médicament antalgique 1 à 2h avant le rendez-vous prévu pour la pose pour rendre celle-ci plus supportable”. Une échographie est faite juste après la pose du stérilet par le gynécologue ou dans un deuxième temps par un radiologue. Elle permet de vérifier que le stérilet est bien placé. “Lorsque le stérilet est posé en dehors des périodes de règles, la femme peut constater un léger saignement de courte durée, c’est normal et il ne faut donc rien faire. Ce qui doit alerter ce sont les hémorragies, les pertes vaginales malodorantes ou des douleurs incessantes dans les 48h après la pose du DIU”, avertit la gynécologue-obstétricienne. Cela doit faire consulter en urgence un médecin.

DIU cuivre : quels avantages ?

La contraception avec un stérilet au cuivre est très efficace. “Sa sécurité contraceptive est comparable à celle de la contraception hormonale (pilule, patch, anneau), indique le Dr Yamgnane. Autres avantages du stérilet : c’est une contraception de longue durée qui ne demande pas de s’en occuper tous les jours comme la pilule et il ne délivre pas d’hormones. “Il n’y a pas d’interférence médicamenteuse”, ajoute le médecin.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Le stérilet au cuivre peut avoir 3 effets indésirables :

  • Il peut déjà entraîner des règles plus abondantes chez certaines femmes. “15% des femmes qui ont un stérilet au cuivre voient leurs règles augmenter de volume et/ou de durée”, informe la gynécologue obstétricienne. Cela crée un handicap social important et est à l’origine à moyen terme d’une anémie par perte de fer. “Pour ces femmes, je conseille le retrait du stérilet au cuivre et la pose d’un stérilet hormonal à la progestérone”, indique le médecin qui rassure les femmes sur le taux d’hormone de ce DIU hormonal : “La progestérone se diffuse localement et la dose délivrée est extrêmement faible, 10mg de progestérone par an, ce qui fait que le total du taux d’hormones du stérilet hormonal sur 5 ans est 20 fois plus faible qu’une seule prise de pilule contraceptive”.
  • En cas de grossesse inopinée, il y a un risque plus fréquent de grossesse extra-utérine avec un DIU qu’avec une pilule.
  • Enfin, le stérilet “étant un corps étranger à l’intérieur de l’utérus, si vous êtes infectée par une infection sexuellement transmissible (IST), les bactéries des MST se greffent sur le stérilet et cela peut provoquer des infections plus graves”, indique le Dr Yamgnane. “Le stérilet est pour cette raison une contraception de choix des couples stables”. Si vous avez de nombreux partenaires sexuels, il faut vous protéger à chaque rapport avec un préservatif même si vous avez un déjà un moyen contraceptif.

Comment se passe le retrait du stérilet ?

Le retrait du stérilet au cuivre est simple et est moins douloureux en général que la pose. Le professionnel de santé doit juste tirer sur les fils du stérilet qui sont visibles au niveau du col de l’utérus. Comme pour tous les autres moyens contraceptifs il n’y a pas besoin d’arrêter sa contraception par avance.

Quel prix et quel remboursement pour un stérilet au cuivre ?

Le contraception avec un stérilet au cuivre est une contraception peu coûteuse. “Un stérilet en cuivre a un coût de 30 ou 40 ans euros, et 130 euros pour un stérilet à la progestérone, pour une durée d’action de 5 ans en moyenne”, indique le Dr Yamgnane. Le stérilet en cuivre est remboursé à hauteur de 65% par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles peuvent payer le reste à charge. Ça en fait la contraception la moins chère du marché !

Merci au Dr Amina Yamgnane, gynécologue obstétricienne Cheffe de Service de la Maternité de l’Hôpital Américain.

Lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here