Régime végétarien ou végan : attention, risque de fracture !

0
6


Selon une récente étude britannique, un régime alimentaire sans viande serait associé à un risque accru de fracture – en particulier de la hanche.

Les régimes alimentaires sans viande sont de plus en plus populaires – notamment pour des raisons écologiques. Mais attention aux confusions : ainsi, les végétariens ne mangent pas de viande (poulet, bœuf…) mais consomment généralement du poisson, tandis que les végans excluent tout aliment d’origine animale (viande, poisson, mais aussi œufs, lait, miel…) et refusent aussi l’exploitation animale dans la vie quotidienne (cosmétiques testés sur les animaux, cuir…).

Sur le même sujet

vegan

Si certaines publications scientifiques ont mis en lumière des bienfaits-santé pour ces régimes alimentaires sans viande (par exemple : le régime végétarien est associé à un moindre risque d’obésité, de cancer et de maladies cardiovasculaires), il est absolument indispensable de se faire accompagner par un professionnel (diététicien-nutritionniste, par exemple) pour éviter les carences…

Végans et végétariens : un risque accru de fracture de la hanche

Ainsi, selon une récente étude britannique publiée dans la revue spécialisée BMC Medicine, les personnes qui ne mangent jamais de viande (végétariens, végétaliens, végans…) ont un risque plus élevé que la moyenne de subir une fracture osseuse.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l’Université d’Oxford (en Angleterre) ont travaillé à partir de données médicales concernant 65 000 personnes et recueillies depuis 1993. Verdict ? D’après les scientifiques, les végans auraient un risque 2 fois supérieur à la moyenne de se casser la hanche. Un risque également plus élevé (dans une moindre mesure) chez les végétariens.

Comment expliquer ces résultats ? Les chercheurs supposent que les personnes qui mangent de la viande et des produits issus du monde animal consomment davantage de calcium – un sel minéral indispensable à la minéralisation des os, donc à leur solidité.

D’où la nécessité de se faire suivre par un(e) professionnel(le) de santé lorsqu’on commence un régime alimentaire sans viande. Car il existe des sources végétales de calcium : les figues sèches, les amandes, les épinards, le cresson…

À lire aussi :

Ostéoporose : les 3 nutriments indispensables pour des os solides

Un régime végétalien sans carence, c’est possible !

Zoom sur le tofu

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here