premier essai réussi avec des passagers à bord pour Virgin Hyperloop

0
22



Deux personnes ont pour la première fois circulé à bord d’une capsule Hyperloop. Une étape clé dans le développement du train subsonique qui promet de révolutionner les transports.

Cela vous intéresse aussi


[EN VIDÉO] Hyperloop One veut relier Dubaï à Abou Dabi en 12 minutes
La société nord-américaine Hyperloop One a annoncé un accord avec la municipalité de Dubaï (Émirats arabes unis) pour étudier la possibilité d’une ligne reliant cette ville à la capitale Abou Dabi en douze minutes. Voici à quoi pourrait ressembler un trajet dans ce train.

Après des années de développement et de promesses parfois très optimistes, l ‘Hyperloop vient enfin de franchir un cap majeur. Hyperloop vierge, one des entreprises lancées dans la course au train ultrarapide atteignant 1.000 km / h, vient de réaliser le tout premier essai avec des passagers. Cela s’est déroulé sur la piste d’essai de 500 mètres que l’entreprise exploitée depuis 2017 installée dans le désert de l’État du Nevada (États-Unis).

Deux personnes, Josh Giegel, directeur technique et cofondateur de Virgin Hyperloop, et Sara Luchian, directrice de l’expérience des passagers, ont pris place dans une nouvelle version de la capsule baptisée XP-2. L’occasion de découvrir le design intérieur qui pourrait servir de base à la future version commerciale qui pourra emporter 28 passagers par capsule.

Exploitation commerciale à l’horizon 2030

Pour cet essai, la vitesse maximale a atteint 172 km / h. En 2017, Virgin Hyperloop avait établi son propre record à 387 km / h. L’entreprise dit avoir conduit plus de 400 essais à vide avec des prototypes avant ce test habité. L’enjeu de cette démonstration était de prouver que la sécurité du système a franchi une étape décisive. «La capsule XP-2 fait la démonstration de plusieurs des systèmes essentiels à la sécurité que l’on trouvera sur un Hyperloop commercial et est équipé d’un système de contrôle de pointe qui peut détecter les états non nominaux et déclencher rapidement les réponses d’urgence nécessaires », explique Hyperloop vierge dans son communiqué.

Virgin Hyperloop compte désormais sur le nouveau centre d’essai et de certification qu’il va implanteur en Virginie-Occidentale (Etats-Unis). Il comprendra une piste d’essai de 9,6 km qui nécessite de viser des vitesses plus élevées pour les tests. Virgin Hyperloop indique qu’il pense obtenir la certification de sécurité d’ici à 2025 et entamer les opérations commerciales en 2030.

Intéressé par ce que vous venez de lire?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here