Pour votre santé, 6 erreurs du premier confinement à ne pas reproduire

0
5


Un confinement de 4 semaines minimum est entré en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi. Quelles sont les apprentissages que nous pouvons tirer du premier isolement  ?

La deuxième vague de l’épidémie ne se transformera pas en tsunami dévastateur. C’est du moins l’ambition d’Emmanuel Macron. Mercredi soir, le Président a annoncé le retour de l’isolement pour l’ensemble de la population française à partir du vendredi 30 octobre. Il a notamment insisté sur la nécessité d’un recours massif au télétravail et à la restriction des déplacements.

Sur le même sujet

En télétravail, on fait attention à son poids

Lutter contre la deuxième vague

Reconfiner pour soigner. En France, entre 30 000 et 50 000 nouveaux cas de  coronavirus sont diagnostiqués chaque jour. La solution efficace reste l’isolement. Au printemps en tout cas, cela avait fonctionné.

Oui mais voilà, un deuxième confinement vous paraît insurmontable et anxiogène ? Tout d’abord, ne culpabilisez pas. L’acceptation est une étape. Comment ne pas ressentir un certain stress lorque la France entière se voit priver de ses libertés. Pratiquer une activité physique, cuisiner de bons petits plats, prendre des nouvelles de ses proches ou apprendre à fabriquer vos soins beauté sont autant de petits gestes du quotidien qui peuvent vous aider à faire face aux effets néfastes de cette crise sanitaire. Cultivez votre estime personnelle, conservez une alimentation saine et privilégiez un sommeil réparateur. Apprenez à vous écouter !

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

les Français ont pris en moyenne 2,5 kg. Seulement 14% des sondés n’ont ni grossi, ni minci lors de l’isolement. Paradoxalement, 42% des Français ayant pris du poids ont fait du sport tous les jours. Combler l’ennui ou oublier les frustrations imposées par le manque de liberté : toutes les excuses sont bonnes pour succomber au grignotage pendant le confinement. L’anxiété et le stress de la crise sanitaire incitent à la recherche d’aliments sucrés et rassurants. La prise de poids reste cependant prévisible avec le ralentissement du rythme de vie et de la dépense énergétique limitée. Ne culpabilisez pas, mais accordez une importance à votre équilibre alimentaire et à la préparation de repas “faits maison” afin de limiter les kilos.

Dépistage sérologique Coronavirus

  • Consultation médicale sans rendez-vous avec ordonnance si nécessaire, pour un test sérologique Coronavirus
  • Analyses en laboratoire remboursées sur ordonnance uniquement
  • Interprétation des résultats et échanges illimités avec le médecin dans le cadre de la consultation



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here