Molnupiravir : ce médicament prometteur contre le Covid-19 est-il sûr ?

0
9


Un médicament américain, le molnupiravir serait en mesure de “bloquer” la transmission du coronavirus Sars-Cov-2, au moins chez les furets. Le point.

Il est sur toutes les lèvres depuis quelques jours : selon une étude de la Georgia State University (aux États-Unis) parue ce jeudi 3 décembre 2020 le molnupiravir serait en mesure de “bloquer” la transmission du virus Sars-Cov-2, responsable du Covid-19.

Sur le même sujet

Petite révision des gestes barrière contre le coronavirus

L’étude a été réalisée sur des furets : les chercheurs américains (qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée Nature microbiology) ont infecté 6 furets avec le coronavirus Sars-Cov-2 et ont traité 3 d’entre eux avec du molnupiravir. Ensuite, 12 furets non-malades ont été mis en contact avec les furets traités par le médicament et avec ceux qui n’avaient pas été traités.

Molnupiravir : efficace sur les furets contre le coronavirus Sars-Cov-2

Pendant 8 jours, les scientifiques américains ont testé quotidiennement leurs furets. Résultat : aucun des furets non-malades partageant des cages avec des animaux traités au molnupiravir n’a contracté le coronavirus. En revanche, au bout de 4 jours, tous les furets non-malades mis en cage avec leurs camarades malades n’ayant pas reçu de molnupiravir ont été infectés par le Sars-Cov-2.

Le traitement thérapeutique des animaux infectés avec le MK-4482/EIDD-2801 [molnupiravir] 2 fois par jour a réduit significativement la charge de Sars-Cov-2 dans les voies respiratoires supérieures. Cela a complètement supprimé la propagation aux furets non-malades, a commenté le Dr Richard Plemper, principal auteur de cette étude. Il s’agit de la première démonstration qu’un médicament administré par voie orale peut bloquer rapidement la transmission du Sars-Cov-2.” Attention tout de même : pour l’instant, le molnupiravir n’a pas été testé sur l’Homme.

Molnupiravir : c’est quoi exactement ?

Définition. Aussi appelé “EIDD-2801” ou encore “MK-4482”, le molnupiravir est un médicament anti-viral administré par voie orale. Il s’agit d’un médicament encore expérimental : il a été développé il y a quelques années par la Emory University (aux États-Unis).

Comment fonctionne-t-il ? Initialement développé pour lutter contre le virus de la grippe (plusieurs études ont confirmé son efficacité, notamment sur les cochons, les hamsters et les furets), il agit en ” bloquant ” la réplication des virus à ARN, que l’on appelle aussi “ribovirus”. Dans cette (grande) famille, on retrouve le virus de la grippe, le virus du SRAS, le virus MERS… ou encore le coronavirus Sars-Cov-2, à l’origine du Covid-19.

Administré par voie orale (comprimés ou poudre solide), il réduit la charge virale au niveau des poumons et améliore la fonction pulmonaire.

Est-il sûr ? A priori, le molnupiravir est un médicament sûr. Toutefois, des inquiétudes existent : ainsi, au mois d’avril 2020, le Dr. Rick Arthur Bright, un immunologiste et chercheur en vaccins américain, a sous-entendu que ce médicament anti-viral pourrait provoquer des mutations génétiques indésirables et favoriser les pathologies congénitales chez les enfants nés de mères traitées au molnupiravir : une reprotoxicité aurait été constatée chez l’animal puisque certains bébés d’animaux-tests sont nés sans dents et avec des anomalies crâniennes.

À lire aussi :

Coronavirus chez le chat : un premier cas détecté positif en France

Covid-19 chez le bébé : transmission, symptômes et prévention

Coronavirus et transmission : le virus peut survivre 28 jours sur votre smartphone

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Dépistage sérologique Coronavirus

  • Consultation médicale sans rendez-vous avec ordonnance si nécessaire, pour un test sérologique Coronavirus
  • Analyses en laboratoire remboursées sur ordonnance uniquement
  • Interprétation des résultats et échanges illimités avec le médecin dans le cadre de la consultation



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here