Médicaments contre le rhume : quelles sont les précautions à prendre ?

0
41


Les médicaments contre le rhume sont loin d’être anodins : à l’approche de l’hiver, l’ANSM rappelle les contre-indications et les risques pour la santé.

Avec le retour des températures négatives, nous sommes nombreux à filer à la pharmacie pour acheter des médicaments contre le rhume. Toutefois, comme le rappelle l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ces médicaments délivrés sans ordonnance ne doivent pas être pris à la légère : ainsi, les vasoconstricteurs par voie orale à base de pseudoéphédrine (Actifed®, Dolirhume®, Humex®, Nurofen®, Rhinadvil®…) ont des contre-indications et peuvent avoir des effets secondaires graves.

Sur le même sujet

rhume

Médicaments contre le rhume : quelles sont les contre-indications ? Les médicaments à base de pseudoéphédrine pris par voie orale sont interdits avant l’âge de 15 ans, mais aussi en cas d’antécédents d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou de convulsions, ainsi qu’en cas d’hypertension artérielle ou d’insuffisance coronarienne sévère, ou de troubles urétro-prostatiques.

Les médicaments contre le rhume sont interdits en cas d’allaitement

Les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle, d’insomnies, de troubles neurologiques (agitation, troubles du comportement, hallucinations), d’hyperthyroïdie ou de diabète doivent impérativement demander un avis médical avant de prendre ces médicaments. En cas d’allaitement, les médicaments contre le rhume sont strictement interdits ; pendant la grossesse, il faut absolument demander un avis médical préalable.

Médicaments contre le rhume : quels sont les risques ? La pseudoéphédrine peut favoriser l’apparition de troubles cardiovasculaires (comme de l’hypertension artérielle, par exemple), de troubles neurologiques (dans le pire des cas : un AVC), de troubles psychiatriques (anxiété, manie, hallucinations…), de réactions cutanées graves ou de troubles graves de la vision.

L’ANSM précise qu’en général, un rhume guérit spontanément en l’espace de 7 à 10 jours – il n’est donc pas nécessaire de prendre des médicaments ! Par ailleurs, les médicaments contre le rhume (qui ne devraient être pris qu’en deuxième intention, lorsque le rhume ne se calme pas au bout d’environ 1 semaine) ne doivent pas être pris durant plus de 5 jours sans avis médical.

À lire aussi :

Symptômes du coronavirus : Covid-19, rhume ou grippe, comment les distinguer ?

Maladies de l’hiver : enceinte, quand dois-je consulter ?

Nez qui coule, frissons : c’est la grippe ou un méchant rhume ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Dépistage sérologique Coronavirus

  • Consultation médicale sans rendez-vous avec ordonnance si nécessaire, pour un test sérologique Coronavirus
  • Analyses en laboratoire remboursées sur ordonnance uniquement
  • Interprétation des résultats et échanges illimités avec le médecin dans le cadre de la consultation



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here