Le pancréas artificiel expérimenté en France : de quoi s’agit-il ?

0
5


Le 14 novembre se tenait la journée mondiale du diabète. L’occasion de revenir sur ce dispositif pour traiter le diabète de type 1. Le pancréas artificiel accompagne aujourd’hui trois personnes en France.

En Europe, 2 millions de personnes sont atteintes d’un diabète de type 1, dont 250 000 en France. La fréquence de cette maladie auto-immune augmente de 5% chaque année en moyenne. Alors que se tenait la journée mondiale du diabète le 14 novembre, France 3 raconte la vie de trois patients de l’hôpital de Perpignan, qui vivent avec un pancréas artificiel, totalement autonome.

Sur le même sujet

Coronavirus et diabète : une étude identifie le profil des diabétiques à risque

Comment fonctionne le pancréas artificiel ?

Le principe du pancréas artificiel est de mimer l’action du pancréas grâce à une pompe à insuline et à l’intelligence artificielle. Ce dispositif évite au patient de mesurer lui-même son taux de glucose dans le sang pour activer sa pompe à insuline. Il se destine aux patients atteints de diabète de type 1. L’intérêt du pancréas artificiel a été validé par la HAS. Prochaine étape : la mise sur le marché prévue en 2021. En attendant, il est en cours d’évaluation en France, seuls trois patients vivent avec.

Comment ça marche ? Ils sont équipés d’un capteur qui mesure le taux de glucose en continu et qui adapte en temps réel le taux d’insuline, sans que la patient n’ai rien à faire. Le tout communique via bluetooth ! Les données de glycémie sont envoyées vers un module d’intelligence artificielle, qui donne des instructions à la pompe pour injecter ainsi la bonne dose d’insuline. Une connexion de cet outil à internet permet par ailleurs à l’équipe soignante d’assurer une télésurveillance des patients

La seule exception se fait au moment du repas : le patient diabétique doit annoncer ses aliments et indiquer à la pompe la quantité de glucides qu’ils contiennent. De quoi améliorer la qualité de vie des malades mais aussi l’équilibre glycémique.

Lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here