Hypertension : pourquoi mesurer la tension aux deux bras est important ?

0
10


Une différence entre les mesures de tension à chacun des bras serait le signe précoce de maladies ou incidents cardiaques. Mesurer sa tension devrait donc se faire à chacun des deux bras affirment les médecins britanniques.

Mesurer la tension à chacun des deux bras n’est pas un geste habituel chez le médecin. Pourtant, c’est un geste qui peut sauver car une différence entre les deux mesures peut être le signe précoce d’un futur problème cardiovasculaire. Et plus la différence de pression artérielle entre les deux bras est élevée, plus le risque de maladie cardiaque est élevé, affirment les chercheurs de l’université d’Exeter (Grande-Bretagne).

Sur le même sujet

Le syndrome cardiaque des fêtes, c'est quoi ?

“Nous avons constaté que la mortalité toutes causes confondues augmentait à partir d’une différence de 5 points entre la mesure de la pression systolique (le chiffre le plus élevé) d’un bras par rapport à l’autre” explique le Pr Chris Clark, principal auteur de cette étude. “La pression artérielle doit être mesurée dans les deux bras lors de l’évaluation cardiovasculaire, non seulement pour identifier le bras de lecture le plus élevé, mais aussi pour identifier un risque supplémentaire conféré par une différence inter-bras”.

Le médecin propose qu’une différence systolique de 10 points entre les deux bras soit adoptée comme limite supérieure de la normale et signe d’alerte. Sachant qu’ils sont plus à risque, les patients pourraient ainsi trouver la motivation nécessaire pour améliorer leur mode de vie et réduire leur tension artérielle.

Mesurer la tension pour mieux prédire le risque 

Ce n’est pas la première fois que des cardiologues attirent l’attention sur ce geste aussi simple que la prise de tension aux deux bras. E 2014 déjà, les chercheurs de l’université de Harvard affirmaient dans une étude que es personnes qui avaient une différence importante entre les deux mesures de tension étaient 38% plus susceptibles d’avoir une crise cardiaque ou un AVC dans les années qui suivent.

“Une grande différence dans la mesure de la tension peut suggérer que l’artère qui irrigue l’un des bras est bouchée, ce qui est un signe précoce de maladie cardio-vasculaire. Si les artères du bras sont bouchées, il est probable que les artères du cœur et du cerveau sont, elles aussi, partiellement obstruées” expliquait le Dr Christopher O’Donnell , cardiologue à l’Hôpital général du Massachusetts.

A lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here