Fatigue psychique (asthénie) : 3 signes qui doivent vous inquiéter

0
11


Entre les difficultés économiques, les confinements et les inquiétudes sanitaires, beaucoup de Français développent une fatigue psychique. De quoi s’agit-il ? Le point avec un psychologue.

Il faut bien différencier la fatigue psychique de la fatigue physique. Cette dernière est en lien avec des facteurs physiologiques : lorsqu’on “court” beaucoup au quotidien, lorsqu’on dort peu, lorsqu’on travaille beaucoup sans trop se reposer… on souffre principalement de fatigue physique : c’est le corps qui a besoin de repos.

Sur le même sujet

dépression

La fatigue psychique (ou asthénie) : un épuisement de l’esprit

En revanche, la fatigue psychique (que l’on appelle aussi “asthénie” en langage médical) pourrait plutôt se définir comme une “lutte contre des pensées infructueuses” explique le psychologue Antoine Spath. “La personne qui souffre d’asthénie peut avoir la sensation (consciente ou non) de ne pas réussir à “réaliser” quelque chose : elle peut se sentir impuissante face à une situation, explique l’expert. Il peut aussi être question de désirs contradictoires : la personne veut plusieurs choses qui ne sont pas compatibles entre elles.” On peut dire que la fatigue psychique est semblable à un épuisement de l’esprit.

Fatigue psychique : quelle différence avec le burn-out ? Le burn-out est quelque chose de très soudain, note Antoine Spath. Il se manifeste à la manière d’un ballon qui éclate après avoir été trop rempli d’eau. L’asthénie, quant à elle, est plus insidieuse et s’installe plus progressivement. Par ailleurs, l’asthénie peut se développer en-dehors du contexte professionnel.

Asthénie : quels sont les signes de la fatigue psychique ? La fatigue psychique se caractérise d’abord par un état d’esprit particulier : la personne est démotivée, elle se sent lasse, elle se sent épuisée, elle est plus irritable… De nombreuses petites phrases (“ça ne sert à rien”, “j’en ai marre”, “je suis fatiguée”…) peuvent traduire une asthénie. Il peut également y avoir des signes physiques – de la somnolence, des engourdissements…

Fatigue psychique (asthénie) : le diagnostic et la prise en charge

Diagnostic. Dans un premier temps, il s’agira d’exclure certaines maladies (du système endocrinien, par exemple) qui peuvent être à l’origine d’un épuisement physique et psychologique : pour cela, le médecin pourra prescrire une prise de sang et/ou des examens complémentaires. “Il est à noter que de nombreuses maladies peuvent provoquer une sensation de fatigue psychique – notamment beaucoup de maladies infectieuses comme le Covid-19” précise le psychologue.

Prise en charge. L’asthénie se déclare souvent dans un contexte de “dépression masquée” : “la personne se sent “seulement” fatiguée, mais pas forcément triste” souligne le spécialiste. Les médicaments antidépresseurs sont alors quasi-incontournables. En cas d’asthénie sans dépression associée, une psychothérapie (chez un psychologue) pourra être proposée afin d’identifier d’où vient le sentiment d’impuissance du patient ou son impression de “conflit intérieur“.

Covid-19 et fatigue psychique : comment s’en sortir ?

L’épidémie de Covid-19 qui fait rage sur la planète depuis décembre 2019 s’accompagne probablement d’une hausse du nombre de personnes qui souffrent d’asthénie (ou de “fatigue psychique”) dans le monde entier.

Entre les difficultés économiques, les mesures restrictives et les confinements successifs, beaucoup d’initiatives ont été bloquées : il est difficile de se projeter à court / moyen / long terme (planifier des vacances, débuter une activité sportive…) et cela peut se traduire par un sentiment d’impuissance persistant – qui débouche éventuellement sur une fatigue psychique” explique Antoine Spath.

Le conseil du pro. S’il est effectivement compliqué de se lancer dans ses projets qui vont à l’encontre des mesures restrictives prises contre le coronavirus Sars-Cov-2, on peut toujours mettre en place des petites initiatives qui donnent un “but” : partir en week-end à la campagne, repeindre un vieux meuble, découvrir de nouveaux films, débuter une activité sportive non loin de chez soi ou à la maison… L’idée, c’est de se créer sa propre satisfaction pour repousser la lassitude. Et ne pas oublier qu’après la tempête, le beau temps revient toujours.

Merci à Antoine Spath, psychologue clinicien à Paris.

À lire aussi :

Anti-fatigue : ces 9 gestes du quotidien vont vous redonner de l’énergie

Anti-fatigue : Le vrai du faux de ce qui nous épuise !

Fatigue : et si ça venait de vos dents ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Dépistage sérologique Coronavirus

  • Consultation médicale sans rendez-vous avec ordonnance si nécessaire, pour un test sérologique Coronavirus
  • Analyses en laboratoire remboursées sur ordonnance uniquement
  • Interprétation des résultats et échanges illimités avec le médecin dans le cadre de la consultation



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here