Covid-19 : une 3ème vague possible… mais évitable !

0
5


Va-t-on vers une 3ème vague de l’épidémie de coronavirus ? C’est possible, selon les experts. Mais cette nouvelle vague pourrait être évitée grâce certaines mesures de prudence.

L’épidémie de coronavirus Sars-Cov-2 dure déjà depuis décembre 2019. Après une première vague difficile pour la population et les professionnels de santé, voici que la seconde vague de l’épidémie (qui avait commencé à se calmer) montre aujourd’hui des signes de stagnation…

Sur le même sujet

Covid-19 et fêtes de Noël : vers une jauge maximale ?

La baisse des cas observée jusqu’à récemment nous laissait penser que nous serions sous la barre des 5000 cas par jour mi-décembre, explique Simon Cauchemez, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, interrogé par nos confrères du Parisien. Or, ces derniers jours, on voit un ralentissement de la baisse de l’épidémie, au niveau des hospitalisations et du nombre de nouveaux cas. S’il se confirme, nous n’aurons pas passé le seuil des 5000 à la mi-décembre.

Va-t-on vers une 3ème vague de l’épidémie de coronavirus ? Selon Simon Cauchemez, ce n’est pas impossible. “D’ici au mois de mars, le risque de voir repartir l’épidémie est important. Pas à toute vitesse, pas pendant les fêtes mais environ deux semaines après, c’est-à-dire vers la mi-janvier” prédit le Pr. Renaud Piarroux, chef du service de parasitologie de la Pitié-Salpêtrière à Paris, également interrogé par Le Parisien.

Covid-19 : même pendant les fêtes de fin d’année, la prudence reste de mise

Comment éviter cette 3ème vague (et un potentiel reconfinement) ? Sans surprise, les spécialistes nous invitent fortement à respecter les gestes-barrière… même durant les fêtes de fin d’année. “Ce sont les rassemblements familiaux et entre amis pour les fêtes qui sont les plus délicats car il y aura sans doute une diminution de la tolérance au respect des gestes-barrière” souligne dans Le Parisien le Pr. Agathe Raynaud-Simon, cheffe du service de gériatrie à l’hôpital Bichat.

En pratique. Outre le fait d’éviter les grands rassemblements du Nouvel An et de porter un masque de protection contre le coronavirus (même en famille, de préférence), le Pr. Philippe Juvin estime qu’il pourrait être intéressant que chacun “se fasse tester avant les fêtes, de diminuer ses interactions la semaine qui précède et d’aérer lorsqu’on se retrouve“. Annuler Noël, non. Mais garder la prudence en tête pendant les fêtes, c’est indispensable !

La 3ème vague sera-t-elle la dernière ? Pas si sûr.On ne verra pas assez tôt l’effet des vaccins pour éviter une troisième vague à laquelle nous sommes déjà préparés, craint le Pr. Agathe Raynaud-Simon. Entre nous, nous imaginons même une succession de plusieurs vagues d’ampleurs différentes.

À lire aussi :

Si 70% de la population portait un masque, le Covid-19 serait stoppé

Lavage des mains : la première arme contre le Covid-19

[VIDEO] “On peut tous être touchés” : la nouvelle campagne de prévention contre le Covid-19

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Dépistage sérologique Coronavirus

  • Consultation médicale sans rendez-vous avec ordonnance si nécessaire, pour un test sérologique Coronavirus
  • Analyses en laboratoire remboursées sur ordonnance uniquement
  • Interprétation des résultats et échanges illimités avec le médecin dans le cadre de la consultation



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here