Covid-19 : en voiture, pensez à ouvrir les fenêtres

0
18


A l’approche des fêtes de fin d’année, les trajets en voiture se multiplient. Comment respecter les gestes barrières dans cet espace confiné, pour éviter d’attraper le Covid-19 ?

Dans les transports en commun, on commence à prendre l’habitude : masque, gel hydroacoolique, distance de sécurité quand cela est possible… Mais à l’approche des fêtes de fin d’année, les déplacements vont se faire plus nombreux et tout le monde ne pourra pas prendre le train ou l’avion. Pour ceux qui choisiront la voiture entre amis ou en co-voiturage, comment éviter de laisser circuler le virus ? Une étude publiée dans la revue Science Advances donne des pistes.

Sur le même sujet

Inciter au port du masque pour stopper le virus

Naturellement, certains gestes barrières sont rayés d’office : la distance physique par exemple. Sauf dans le cas où vous ne seriez que deux dans l’habitacle. Il est alors conseillé de s’asseoir le plus loin possible du conducteur.

Aérer en permanence avec les 4 fenêtres ouvertes

Comme la voiture est un espace particulièrement clos, la première règle à appliquer est d’aérer. Plus l’air se renouvelle et moins il a de risque d’être chargé en particules contagieuses, les fameux aérosols. L’idéal est donc de voyager fenêtres ouvertes, pour que l’air ne stagne pas.

Mais quelles fenêtres ouvrir de préférence ? Il est important de noter qu’une seule fenêtre ouverte ne suffit pas. Il faudrait même que celles de l’avant et celles de l’arrière soient ouvertes. Car la circulation de l’air dans une voiture se fait en fonction de la pression contenue dans le véhicule : le mouvement de l’air pourrait se résumer de la sorte, il entre par l’arrière et ressort devant. Avoir quatre aérations permet donc de créer des flux d’air presque indépendants et de minimiser les risques de diffuser le coronavirus, selon les observations des chercheurs.

Compléter avec d’autres gestes barrière

S’il y avait un scénario à proscrire ? Garder les fenêtres fermées et mettre le chauffage. Cela dit, même avec quatre aérations simultanées, un soucis persiste, notent les chercheurs. Ces courants d’air peuvent aussi déplacer le virus et augmenter l’exposition du passager. Il faut donc compléter avec d’autres gestes barrière.

Si vous voyagez avec quelqu’un qui n’est pas de votre famille proche, ou de manière générale une personne qui n’appartient pas à votre foyer, le port du masque doit être appliqué. D’autre part, ne laissez pas traîner vos déchets dans le véhicule, jetez-les dans un sac plastique à chaque fois. Avant d’entrer dans la voiture, désinfectez-vous les mains, idem pour vos passagers. Désinfecter les poignées de portes, le volant et le levier de vitesse peuvent aussi aider à réduire les risques. Malheureusement, les scientifiques soulignent qu’en dépit du respect de toutes ces consignes, le risque zéro n’existe pas.

Lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Dépistage sérologique Coronavirus

  • Consultation médicale sans rendez-vous avec ordonnance si nécessaire, pour un test sérologique Coronavirus
  • Analyses en laboratoire remboursées sur ordonnance uniquement
  • Interprétation des résultats et échanges illimités avec le médecin dans le cadre de la consultation



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here