Comment utiliser la poudre de moringa

0
47


Encore une énième poudre de perlimpinpin cette poudre de moringa ? Que nenni ! Tour à tour purifiante, antioxydante et bourrée de nutriments, elle s’impose comme un allié santé. Zoom sur ses nombreux bienfaits et ses utilisations en cuisine.

Le Moringa Oleifera est originaire des pays chauds (Inde, Afrique, Caraïbes et Amérique du Sud en tête). Réputées pour leurs multiples vertus, ses feuilles font d’ailleurs partie, depuis des millénaires, de l’alimentation des populations locales. “En France, ce sont ces mêmes feuilles, mais séchées et réduites en poudre, que l’on utilise en guise de complément alimentaire, explique Boris Jean, naturopathe. Cette partie de l’arbre est en effet la plus puissante et riche en micronutriments.” Attention donc de ne pas confondre avec les fleurs, racines, fruits et graines, dont les vertus sont moindres.

Sur le même sujet

La spiruline a été déclarée Aliment de santé supérieur du XXIe siècle par l'ONU.

La poudre de moringa est purifiante

Premier atout du moringa, sa haute concentration en chlorophylle. “Très répandu dans le monde végétal, ce pigment a des vertus considérables sur la purification de l’organisme, poursuit notre expert. La chlorophylle, qui donne aux végétaux leur belle couleur verte, favorise ainsi la détoxification des cellules de l’organisme et fait partie intégrante des cures détox.”

Le moringa est aussi très riche en micronutriments. « La poudre renferme protéines, glucides et bons acides gras, notamment des oméga-3. Elle apporte aussi des vitamines (C, E et provitamine A), de nombreux minéraux (calcium, fer, potassium), des polyphénols et des fibres.”

La poudre de moringa booste le système immunitaire

Voilà donc un superaliment allié des personnes carencées ou au régime, et parfait pour se revitaliser ou aider à la récupération. C’est également un complément alimentaire idéal pour doper le système immunitaire. « Le moringa entre dans le top 5 des aliments antioxydants, avance le naturopathe. Il offre en outre une protection contre les maladies cardiovasculaires, car il abaisse sensiblement les taux de sucre et de cholestérol dans le sang. De plus, il possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. »

L’idéal ? Une cure à chaque changement de saison

Pour profiter des bienfaits du moringa, on le consomme sous forme de cures, par exemple durant 20 jours au moins aux changements de saison. Il n’y a pas de contre-indication particulière, sauf grossesse et allaitement, où l’avis d’un professionnel reste recommandé.

On commence par 1/2 c. à c. par jour pour s’habituer au goût (ou 1 comprimé ou gélule) et laisser au corps le temps de s’accoutumer. “Après huit jours, on peut doubler la dose chaque semaine pour terminer jusqu’à 6 comprimés (ou gélules) par jour (ou 2 c. à c.)”, conseille Boris Jean.

Sous quelle forme on la trouve?

Le moringa se trouve facilement en magasins bio ou sur internet.

  • En poudre : il s’achète en vrac, en sachets, en gélules ou sous forme de comprimés. Cette poudre peut s’utiliser en cuisine.
  • Sous forme d’huile : elle est destinée à un usage cosmétique (soin de la peau et des cheveux).

A lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here