Anti-âge : 9 astuces pour rester jeune

0
18


[DIAPORAMA] Pour minimiser les effets du temps qui passe, on commence souvent par choisir un soin adapté qui agit sur le teint, les rides ou la perte de fermeté. Mais l’hygiène de vie a aussi son importance. Les conseils du Dr Jean-Loup Dervaux, auteur de La fatigue des seniors (éditions Dangles).

80 % des signes du vieillissement sont liés aux attaques externes (pollution, UV, stress, mode de vie…) qui provoquent un stress oxydatif, responsable du vieillissement prématuré des cellules de la peau. Un bon soin de jour doit donc protéger de ce stress en contenant des antioxydants.

Sur le même sujet

La bonne routine anti-âge

Comment bien choisir un soin de jour anti-âge ?

Diminuer les rides, améliorer la fermeté et la densité de la peau, redonner de l’éclat au teint. Les soins anti-âge combinent des actifs qui souvent agissent sur plusieurs de ces cibles en même temps (booster la formation de collagène, d’acide hyaluronique, remettre les cellules du derme en action, empêcher la formation de taches… ) et sur plusieurs couches de la peau (couche cornée, épiderme, derme).

C’est le cas par exemple du rétinol, de la vitamine C, de l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire ou des acides de fruits. On trouve aussi nombre d’extraits de plantes (immortelle, centella asiatica… ) ou d’algues. Et enfin, une grande famille d’actifs, les peptides. Ces molécules constituées de plusieurs acides aminés agissent par mimétisme et se fixent sur certains récepteurs des cellules. Ils coordonnent donc de nombreux processus biologiques, en aidant la peau à se régénérer elle-même.

Il doit hydrater. C‘est la fonction première de tout soin : maintenir une bonne hydratation de la peau, empêcher sa perte insensible en eau en préservant une bonne fonction barrière. De plus, les premières rides sont souvent des rides de déshydratation. C’est pourquoi tout soin contient au minimum de la glycérine, souvent de l’acide hyaluronique à haut poids moléculaire (qui hydrate et repulpe les couches supérieures de la peau), des sucres ou glycols qui piègent l’eau, et des huiles végétales riches en oméga 3 et 6 qui reconstituent la couche cornée.

Il doit protéger.  Les vitamines C et E, le rétinol et le coenzyme Q10 sont les protecteurs les plus connus, ainsi que des extraits naturels riches en polyphénols comme le thé vert, l’açaï, la grenade, le raisin… Pour une efficacité optimale, il est préférable que la formule contienne plusieurs antioxydants afin de lutter contre les différentes familles de radicaux libres.

Bio ou pas bio ?

Aujourd’hui, l’un des critères de choix essentiel est : bio ou pas bio ? Le découpage des gammes par âge s’est estompé au profit de la préoccupation majeure : antirides, antitaches, fermeté, éclat… Sachant que certains soins globaux traitent l’ensemble des problématiques. On a généralement des marques un peu “chouchoutes” dont on aime la philosophie ou parce que l’on a déjà testé un produit que l’on a apprécié. Enfin, c’est l’odeur, la texture qui nous guident. Et le choix des ingrédients inclus ou au contraire exclus (silicones, parabènes… ).

A lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here